in

PUNTO DI MERCATO Le azioni dovrebbero aumentare, la BCE e i risultati a seguire (aggiornato) – 14/04/2022 alle 08:47

 (Actualisé avec contrats à terme, ouverture du marché obligataire en Europe,
clôture de Tokyo, commentaire analyste)
    * Les indices européens attendus en hausse
    * Les futures US et l'Asie dans le vert
    * Nouvelle séance de baisse pour les rendements US
    * La réunion de politique monétaire de la BCE au menu du jour

    par Laetitia Volga
    PARIS, 14 avril (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont
attendues en hausse jeudi à l'ouverture dans le sillage de Wall Street et des
marchés asiatiques, en attendant les déclarations de la Banque centrale
européenne (BCE) sur fond de préoccupations sur l'inflation et la croissance
économique.
    Les contrats à terme indiquent une hausse de 0,57% pour le CAC 40 parisien
 .FCHI , de 0,66% pour le Dax à Francfort  .GDAXI , de 0,29% pour le FTSE à
Londres  .FTSE  et de 0,77% pour l'EuroStoxx 50.
    Quelques résultats d'entreprises dont ceux du groupe de luxe Hermès
 HRMS.PA , qui a fait état d'un bon de 27% de ses ventes  nL5N2WC178, animeront
la cote jusqu'à la réunion de la BCE, dont le communiqué de politique monétaire
tombera à 11h45 GMT et sera suivi 45 minutes plus tard de la conférence de
presse de la présidente de l'institution, Christine Lagarde. 
    Avec les fortes préoccupations liées à l'inflation record en zone euro, la
BCE pourrait présenter un calendrier plus clair sur le retrait de ses mesures de
relance, estiment certains analystes.
    "Christine Lagarde pourrait faire allusion à une fin conditionnelle des
achats d'actifs en juin, ouvrant la possibilité d'une première hausse des taux
en septembre", a indiqué Frederik Ducrozet, stratège chez Pictet.
    La banque centrale du Canada et celle de Nouvelle-Zélande ont relevé leur
taux de 50 points de base mercredi, du jamais vu en plus de 20 ans, face à
l'envolée de la hausse des prix tandis que la banque de Corée du Sud a également
resserré sa politique monétaire ce jeudi à la surprise des marchés. 
        
    LES VALEURS A SUIVRE :  nL5N2WB39D
        
    A WALL STREET 
    La Bourse de New York a fini en nette hausse mercredi dans le sillage du
rebond des valeurs de croissance, sensibles au mouvement des taux d'intérêt,
alors que les investisseurs ont digéré la hausse plus forte que prévu des prix à
la production et les premiers résultats d'entreprises.    
    L'indice Dow Jones  .DJI  a gagné 1,01% à 34.564,59 points, le S&P-500
 .SPX  a pris 1,12% à 4.446,59 points et le Nasdaq Composite  .IXIC  a avancé de
2,03% à 13.643,59 points.     
    JPMorgan  JPM.N  a cédé 3,2% après avoir publié une baisse de 42% de son
bénéfice sur la période janvier-mars en raison d'un recul des revenus de trading
et d'un contexte géopolitique défavorable aux transactions.  nL5N2WB32J
    A l'inverse, la compagnie aérienne Delta  DAL.N  a battu les attentes au
premier trimestre et dit prévoir un retour au bénéfice au cours du trimestre
actuel du fait d'une demande "historiquement forte", provoquant un bond de 6,2%
de son action.
    Avant le week-end prolongé de Pâques, la saison des résultats va se
poursuivre ce jeudi avec plusieurs grandes banques dont Morgan Stanley  MS.N ,
Citigroup  C.N , Goldman Sachs  GS.N  et Wells Fargo  WFC.N .            
    Les contrats à terme préfigurent pour l'heure une séance en légère hausse.
    
    EN ASIE     
    Le Nikkei à la Bourse de Tokyo  .N225  a pris 1,22% dans le sillage de Wall
Street, avec en tête les valeurs technologiques et celles liées au voyage.
    En Chine, l'indice Composite  .SSEC  de Shanghai avance de 1,48% et le CSI
300 des grandes capitalisations  .CSI300  de 1,62% après que les autorités du
pays ont annoncé qu'elles utiliseront en temps voulu certains instruments pour
soutenir l'économie.  nL5N2WB34R
    A Séoul, le Kospi  .KS11  se stabilise après avoir brièvement cédé du
terrain après que la banque centrale de Corée du Sud a relevé son taux directeur
à 1,5%, son plus haut niveau depuis août 2019, face à l'inflation. 
    
    TAUX 
    Sur le marché obligataire, les rendements des bons du Trésor sont quasiment
stables, les investisseurs semblant hésiter sur la direction à prendre après les
chiffres des prix à la consommation relativement rassurants et la progression
plus soutenue que prévu des prix à la production aux Etats-Unis.
    Le dix ans  US10YT=RR  est stable à 2,6863% et le deux ans s'affiche à
2,3383%  US2YT=RR ,  US10YT=RR 
    En Europe, le rendement du Bund allemand à dix ans avance d'environ un point
de base dans les premiers échanges, à 0,795%.
    
    CHANGES 
    Au lendemain d'un pic de près de deux ans, le dollar recule sous la barre
des 100 face à un panier de devises internationales  .DXY . 
    Le yen en profite et revient à 125,34 pour un dollar après être tombé
mercredi à son plus bas niveau contre le billet vert depuis mai 2002 à 126,31
 JPY= . L'euro gagne 0,32% à 1,092 dollar  EUR= .
    
    PÉTROLE 
    Les cours du pétrole sont légèrement en baisse après avoir pris près de 4%
la veille. Le Brent  LCOc1  cède 0,94% à 107,76 dollars le baril et le brut
léger américain (West Texas Intermediate, WTI)  CLc1  1,17% à 103,03 dollars.
           
    PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU 14 MARS 
 PAYS    GMT    INDICATEUR                     PÉRIODE     CONSENSUS     PRÉCÉDENT
 US      12h30  Inscriptions au chômage        semaine au  171.000       166.000
                                               9 avril                   
 US      12h30  Ventes au détail               mars        +0,6%         +0,3%
                - sur un an                                              +17,62%
 US      14h00  Indice de confiance du         avril       59,0          59,4
                Michigan (1re estimation)                                
 

 (Rédigé par Laetitia Volga, édité par Jean-Michel Bélot)
 ((Rédaction de Paris; +33 1 49 49 50 00;))
 
((Les valeurs à suivre à la Bourse de Paris et en Europe  WATCH/LFR ))

Prima di Anne-Sophie Lapix, la RN aveva già licenziato un giornalista del dibattito del 2017

“Bayonne e Oyonnax sono vittime di un ospite a sorpresa”